Directement rattachée au directeur général des services, cette direction rassemble le contrat local de sécurité (CLS), l'observatoire de la délinquance et le service médiation. Ces outils permettent la mise en oeuvre et évaluation de la politique de sécurité et de prévention menée sur le territoire de la commune, en complément de la police municipale.
Le CLS (contrat local de sécurité) est une convention destinée à coordonner les acteurs locaux en matière de prévention, de répression et d’éducation. Ce contrat est signé par l’Etat, la ville, le conseil général, l’éducation nationale et auquel s’associent notamment les bailleurs, les transporteurs et les commerçants.

Cette convention est un dispositif actif qui nécessite un suivi constant ainsi qu’une évaluation des actions, permettant son évolution. L'observatoire de la délinquance est un outil d’évaluation pour le contrat local de sécurité, alimenté en partie par les fiches de signalement des incidents signalés par les agents dans les services de la ville. Il permet de centraliser les faits recensés par les partenaires du CLS, jusqu’à présent disparates, dans le but d’obtenir des informations objectives. Ces informations prennent la forme de représentations cartographiques et analyses statistiques utilisables à un niveau opérationnel par l’ensemble des partenaires qui disposent ainsi d’une véritable «photographie» de la réalité de l’insécurité sur le territoire de la commune. Les médiateurs par leur présence et le dialogue, désamorcent les conflits et assurent une veille pour maintenir la tranquillité et la sécurité des lieux publics et du territoire communal.