9 millions d’euros c’est trop !

9 millions c'est trop

Aulnay-sous-Bois subit l’inflation de plein fouet
En 5 mois, ce sont 9 millions d’euros supplémentaires qui sont venus s’ajouter aux dépenses de la ville depuis le vote du budget en avril. C’est pourquoi la Ville engage une campagne d’affichage pour interpeller l’État.

L’inflation continue d’exploser et impacte directement le pouvoir d’achat des ménages. La ville d’Aulnay-sous-Bois pâtit elle aussi de cette situation, avec un coût des matières premières qui ne cesse d’augmenter : jusqu’à 100% pour l’énergie, 80% pour les denrées alimentaires, 220% pour le bâtiment… Les chiffres donnent le tournis.

Dans le même temps, l’État ne cesse de baisser ses dotations. Depuis 2013, Aulnay-sous-Bois a perdu 150 millions d’euros (somme qui correspond à une année de budget de fonctionnement) cumulés de dotation globale de fonctionnement (DGF) ! Prise en tenaille entre la hausse des prix et le désengagement de l’État, la commune se retrouve confrontée, comme tant d’autres collectivités, à un contexte financier et budgétaire tendu.

Le Maire, Bruno Beschizza, et la Ville se sont d’ailleurs associés, le 24 juillet dernier, à l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF). Celle-ci a exprimé son incompréhension face à la baisse imposée par le Gouvernement des dépenses des collectivités, de 0,5% par an sur la période 2022-2027.

Aujourd’hui, les communes n’attendent pas de l’État qu’il alourdisse leurs dépenses sans contreparties, mais au contraire qu’il les aide à surmonter une situation socio-économique particulièrement délicate.

Échelons de proximité par excellence, les villes et leurs maires sont aux avant-postes en matière de services publics et de protection des populations.

Aussi, la ville d’Aulnay-sous-Bois en appelle-t-elle à nouveau à l’État, qui doit soutenir les Français et leurs villes !

Partager Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ImprimerEnvoyer à un ami
Retour à la liste
Back to Top