Le nouveau centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois se dévoile

Le Conseil municipal du 18 juillet dernier a approuvé le choix d’un délégataire pour la conception, la construction et l’exploitation du nouveau centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois. Son ouverture est prévue pour l’été 2020.

Suite à la fermeture du stade nautique de Coursailles en septembre 2014, à la suite de la découverte d’une importante fissure pouvant provoquer l’effondrement de la structure, la Ville d’Aulnay-sous-Bois a décidé de reconstruire un équipement moderne, de grande capacité ayant un usage public, scolaire et associatif, offrant aussi une mixité d’usages tant sportifs, ludiques que de bien-être.

La concertation menée avec les habitants en octobre 2016, mais aussi avec le conseil municipal des enfants à travers des ateliers thématiques, a abouti au choix du niveau d’équipement et du lieu d’implantation sur le site de l’ancienne piscine rue Gaspard Monge, dans le quartier Balagny. Ce nouvel équipement sportif, conforme aux exigences techniques de chaque activité sportive, telles que les épreuves de natation et de plongeon, offrira aux sportifs les meilleures conditions pour s’entrainer et correspondra même aux impératifs décrits dans la candidature des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Ainsi, ce projet de nouveau centre aquatique a été sélectionné le 14 juin 2018 par Edouard Philippe, Premier Ministre, pour être l’un des trois sites d’entraînements olympiques pour la natation de Seine-Saint-Denis.

Trois espaces d’activités

  • Côté sportif, l’univers « aquatique » sera doté d’un bassin olympique intérieur de 50 m x 21 m avec un fond mobile et un aileron mobile, d’un bassin de plongeon et de plongée, et d’un gradin de 300 places. Pour les enfants, un bassin de loisirs de 300 m2 et une lagune de jeux de 80 m2 sera prévue.
  • Un espace bien-être « balnéo » avec un hammam et un sauna sera aménagé. Une salle de fitness et de cardio-training formera un univers dédié à la « forme ».
  • A l’extérieur, un bassin nordique de 25 m x 15 m sera ouvert toute l’année avec un accès direct depuis l’intérieur. Côté loisirs, un bassin ludique, une plaine de jeux aqualudiques, un toboggan 4 pistes et une rivière sauvage de 150 m seront aménagés. Un solarium végétalisé et une plaine d’activités (beach volley, ping-pong, espace détente) seront aussi créés.

Un équipement respectueux de l’environnement

Un espace de restauration sera proposé à l’intérieur et à l’extérieur. Côté développement durable, ce nouvel équipement permettra d’atteindre 30% de consommation d’énergie en moins qu’un équipement classique. Plusieurs aménagements sont ainsi prévus : moquette solaire sur le toit, chaufferie numérique avec une récupération d’énergie liée à un data center, et récupération des calories sur les eaux usées.

Ouverture tous les jours, toute l’année, à des tarifs maîtrisés

Le nouveau centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois sera ouvert toute l’année, 7 jours sur 7, à l’exception d’une semaine de fermeture annuelle pour maintenance. Les horaires d’ouverture seront évolutifs selon les espaces et les périodes de l’année.

Le délégataire propose une tarification proposant un tarif préférentiel pour les habitants d’Aulnay-sous-Bois. Pour la natation, l’entrée sera ainsi de 3,30 € en tarif réduit (enfants de moins de 12 ans, étudiants, chômeurs, personnes à mobilité réduite…) et de 4,80 € en plein tarif. Les tarifs pour les extérieurs seront compris entre 4,50 € et 6,50 €. Les enfants de moins de 3 ans bénéficieront d’une entrée gratuite. L’accès aux espaces « balnéo » et « forme » nécessitera l’achat d’un complément tarifaire situé autour de 15€. Des abonnements et des cartes de 10 entrées seront aussi proposés.

Les travaux de réalisation commenceront dès le mois d’octobre 2018 et se poursuivront jusqu’à l’ouverture prévue pour l’été 2020.

CENTRE AQUATIQUE PHOTO

Le nouveau centre aquatique de la Ville d’Aulnay-sous-Bois représente un investissement de 34 millions d’euros sur 25 ans, comprenant la démolition et la dépollution du site actuel, ainsi que la construction du nouvel équipement. Durant toute la période de la concession, la Ville devra également payer les frais de fonctionnement de l’équipement (salaires de 32 postes à temps plein ; taxes et charges diverses ; frais de maintenance, d’entretien et de remplacement de matériels…). Le choix d’une délégation de service public concessive permet un portage de l’investissement et du fonctionnement par le délégataire, sous le contrôle de la commune.

Ce projet sera réalisé par l’entreprise ESPACEO.

PartagerPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ImprimerEnvoyer à un ami
Retour à la liste
Back to Top