Le CRÉA, un lieu unique

Dirigé par Didier Grojsman et Christian Eymery, parrainé par Natalie Dessay, le CRÉA centre de création vocale et scénique, offre la possibilité à des milliers d’enfants et d’adultes de pratiquer le chant et les arts de la scène sans sélection ni audition. L’art lyrique, dispensé par des professionnels dans le plaisir et l’exigence, devient prétexte à une éducation globale valorisant l’écoute, le respect, la concentration, le partage. Autant de valeurs qui font la réussite des projets de créations, d’actions culturelles et de formations développés au quotidien depuis 30 ans.

Création d’opéras et de spectacles de théâtre musical

Chaque année, le CRÉA invite compositeurs, librettistes, metteurs en scène et chorégraphes à s’engager dans de nouvelles aventures. Le CRÉA est à l’origine de 69 créations (dont 24 commandes d’opéras). Elles ont été créées pour l’essentiel sur la scène du théâtre Jacques Prévert puis programmées dans de nombreux opéras et théâtres en France. Ces œuvres sont également reprises dans de nouvelles productions en province.

CREA Indienssontalouest E.Floch TLes Indiens sont à l'Ouest - Création 2015 Photo : E. Floch

Un pôle de ressources en matière d’éducation artistique et de formation

La mise au point de méthodes et d’outils pédagogiques innovants a conduit le CRÉA à devenir un référent national auprès de nombreuses structures culturelles (conservatoires, écoles de musique, chœurs, maîtrises, associations,…) et acteurs de la communauté éducative. À ce titre, les services de l’Éducation nationale sollicitent chaque année le CRÉA dans le cadre de ses projets, pédagogiques, de formation et de diffusion. Malgré un partenariat jugé exemplaire, le CRÉA ne dispose toujours pas de soutien officiel.

Au delà de ses activités de chœurs et de création, le CRÉA développe et imagine au quotidien des actions éducatives et culturelles pour tous en lien étroit avec ses partenaires. Grâce à cette synergie d’acteurs, l’action de la structure à Aulnay-sous-Bois et en Île-de-France s’est étendue à l’ensemble de la population ; dans les crèches, les écoles, les collèges, les lycées, les conservatoires, les centres de loisirs, auprès des salariés et des séniors pour atteindre à présent plus d’un millier de personnes par semaine.


Action Culturelle, 2014 - Photo : E. Floch

Les choeurs du CRÉA

Des centaines d’enfants et d’adolescents s’inscrivent au CRÉA depuis plus de 29 ans. Ils y restent plus ou moins longtemps, mais tous sont marqués par ce passage formateur. Ils se construisent, apprennent l’effort et l’engagement.
Le CRÉA offre une pratique vocale et scénique très complète, associant au chant des ateliers relevant des arts de la scène (théâtre, musique, danse, etc.)

Les interprètes âgés de 6 à 35 ans sont répartis en 4 chœurs :

- Éveil (6-8 ans) – Mercredi de 10h à 11h30  Chef de chœur Sandrine Baudey
- Avant-Scène (8-11 ans)  Lundi de 17h30 à 19h30 – Chef de chœur Isild Manac’h
Scène (11-17 ans)  Mardi de 18h30 à 20h30 et mercredi de 17h à 19h – Chef de chœur Didier Grojsman
CRÉA’tures (dès 18 ans) – Un lundi sur deux de 19h30 à 21h30 – Chef de chœur Didier Grojsman

Ils répètent au théâtre Jacques-Prévert d’Aulnay-sous-Bois hors de leur temps scolaire ou professionnel. Au cours de l’année, chacun de ces chœurs se produit sur une scène adaptée à l’âge et à la compétence des enfants et des jeunes.

L'action culturelle en milieu scolaire

Le CRÉA est profondément ancré dans sa ville et le département de la Seine-Saint-Denis. Partenaire privilégié de l’Éducation nationale, le CRÉA est engagé sur le territoire dans différents projets aux côtés des établissements scolaires (écoles, collèges situés ou non en réseau d’éducation prioritaire). Chaque année, des musiciens, chefs de chœur du CRÉA travaillent en collaboration avec les enseignants dans une quarantaine de classes et permettent à plus d’un millier d’enfants de bénéficier d’ateliers hebdomadaires de pratique vocale et scénique. Chaque enseignant élabore avec l’intervenant du CRÉA un projet en lien avec celui de la classe ou de l’école. Toutes les interventions du CRÉA s’inscrivent dans une démarche de fond qui conduit l’enfant à se construire à travers l’activité musicale en sollicitant la voix, le corps, l’espace, l’écoute et l’invention. Pour le CRÉA, il n’est plus à prouver qu’un enfant en échec scolaire à qui l’on propose une ouverture artistique reprend goût aux études et voit ses résultats s’améliorer sensiblement.


La pratique artistique, un droit pour tous

Le projet du CRÉA a pour vocation de former des citoyens cultivés ouverts sur le monde, aux oreilles intelligentes et à l’œil critique. Au CRÉA, la pratique artistique et culturelle est opposée à l’uniformisation des individus en favorisant l’épanouissement de chacun et le respect mutuel.