Budget

Acte prévisionnel, le budget primitif constitue le premier acte obligatoire du cycle budgétaire. Il doit être voté par l’assemblée délibérante avant le 15 avril de l’année à laquelle il se rapporte, ou le 30 avril l’année de renouvellement de l’assemblée. Il peut être modifié ou complété en cours d’exécution par l’assemblée délibérante.

Le budget se présente en deux parties : une section de fonctionnement et une section d’investissement. Ces sections doivent être équilibrées, les recettes égalant les dépenses.

Budget primitif 2017 : des projets structurants pour préparer l’avenir

Le budget primitif de l’année 2017 repose sur trois principaux objectifs.

  • La stabilité fiscale

    Pour la quatrième année consécutive, les taux de fiscalité locale fixés par le conseil municipal n’augmentent pas.

  • Le maintien d’un haut niveau d’investissement

    Malgré les indispensables efforts à réaliser sur le fonctionnement, le budget 2017 prévoit le maintien d’un service public de qualité, ainsi qu’un plan d’investissement ambitieux pour préparer l’avenir de notre commune.

  • La maîtrise des dépenses de fonctionnement
    Un effort important a été fait sur les dépenses de fonctionnement, ce qui a permis de revenir au niveau de dépenses de 2010.

 

Budget de fonctionnement :
158,850 M €

 

 

Recettes de fonctionnement :
162,5 M €

 

 

Budget d'investissement :
25,5 M €

 

graphique budget primitif

Les grands projets pour 2017

Construction d’un équipement multifonctionnel dans le quartier Balagny : livraison en 2019.

  • Renforcement de la sécurité, avec le développement de la vidéoprotection et la construction d’un nouveau centre de supervision urbain (CSU), où seront centralisées les images des caméras installées en ville. Ce centre sera opérationnel 24 heures sur 24 et disposera d’une équipe de seize téléopérateurs. Pour information, la commune comptera plus de 300 caméras en 2020.
  • Amélioration de la qualité de vie dans le quartier de Balagny, avec l’installation d’un équipement multifonctionnel consacré au sport, à la culture et à la vie associative.
  • Renforcement des moyens consacrés à la propreté de l’espace public.
  • Mise en place de nouveaux rythmes scolaires et création de places en crèche supplémentaires.
  • Renforcement de l’attractivité de notre territoire, notamment par la stabilité des taux de la fiscalité locale, mais aussi par la reconversion de l’ancien site de PSA. Ce renouveau de PSA a véritablement débuté, avec l’acquisition d’une parcelle de près de 30 hectares par la Société du Grand Paris, qui prévoit d’y installer le centre d’exploitation des lignes 16 et 17 du futur Grand Paris Express.

Le débat d’orientation budgétaire 2017

Synthèse du budget primitif 2017

Budget primitif 2017

PartagerPartager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ImprimerEnvoyer à un ami
Back to Top